Une négociation de 1700 € tendue mais réussie sur les honoraires de l’agence (partie 1/2)

Les honoraires de l’agence immobilière c’est quoi ?

C’est la rémunération d’un service fourni par un professionnel. En l’occurrence, la mise en vente ou en location d’un logement ou d’un local commercial, la gestion d’une copropriété. La plupart des agents immobiliers parlent de commission ou de frais d’agence. Un bon nombre d’annonces comportent la mention FAI (frais d’agence inclus).

Cependant, il ne s’agit pas réellement de frais, et je préfère m’en tenir au terme exact d’honoraires. Ils sont payés par le consommateur, qui doit être en mesure de savoir quel service lui est facturé. Les honoraires d’une vente sont souvent le simple résultat d’un pourcentage appliqué au prix net du bien. Si l’on part de ce principe, cela signifie que les agents immobiliers sont rémunérés de manière très différente en fonction d’une zone géographique définie, alors qu’ils font théoriquement le même travail.

Prenons l’exemple d’un studio de 30 mètres carrés dans deux villes :

Paris 6ème arrondissement : 365 000 €, honoraires 29 200 € (8 %),
Bordeaux : 128 000 €, honoraires 10 240 € (8 %),
Différence d’honoraires : 18 960 € !

Lors de l’achat d’une place parking c’est pareil, vous serez amené à payer des honoraires. La seule différence concerne le pourcentage appliqué. En effet, le travail à effectuer par l’agence (ou même le notaire) est quasiment le même pour un parking ou un appartement. Vu qu’un parking coûte moins cher à l’achat, les honoraires sont donc plus élevés.

Ces temps-ci, c’est plutôt difficile pour les agences immobilières et parfois elles ne se privent de rien.

Prenez garde aux honoraires d’agence lors d’une vente

Comme raconté dans l’article précédent, l’agence me demandait près de 44 % d’honoraires. Pour rappel, le prix net vendeur du parking était de 8000 € et l’agence en voulait pour 3500 € d’honoraires.

J’avais le sentiment d’être en train de me faire arnaquer, j’étais dégoûté et paralysé par le fait de ne pas savoir quoi faire. Malheureusement, cela pourra vous arriver et il faudra vous y préparer.

Voici la démarche que j’ai suivi pour essayer d’être légitime auprès de l’agence :

Action 1 : de part ma culture sur l’immobilier, je savais d’emblée qu’il y avait sûrement un abus sur les frais d’agence. J’ai donc contacté l’assistante de mon notaire, en lui disant que je ne pouvais pas lui confirmer les honoraires pour le moment.

Action 2 : suite à cela, je suis allé fouiller sur internet des informations complémentaires sur les honoraires d’agence lors d’une vente. J’ai été fort surpris des contradictions que l’on peut trouver ici et là. Les choses certaines que je peux vous affirmer sont les suivantes :

  1. Une agence immobilière est obligée d’afficher ses honoraires en vitrine. Ces informations doivent être visibles à l’intérieur comme à l’extérieur de l’agence,
  2. Les prix sur les annonces doivent être affichés T.T.C,
  3. L’agent immobilier est soumis aux dispositions générales d’information du consommateur prévues au code de la consommation. Ces dispositions sont précisées par l’arrêté du 29 juin 1990 relatif à la publicité des prix pratiqués par les professionnels intervenant dans les transactions immobilières.
  4. Si le mandat de vente est en exclusivité, il est assez difficile de négocier les honoraires. A contrario, si c’est un mandat simple (possibilité à l’acheteur de mettre en concurrence l’offre auprès d’autres agences), la négociation est plus facilement envisageable.

Action 3 : après m’être bien renseigné, j’ai contacté 5 agences pour leur exposer mon problème. Elles m’ont répondu que les honoraires étaient fixés librement depuis 1987 et qu’il n’y avait pas vraiment de loi par rapport à cela. Cependant, elles m’ont tout de même précisé que 44 % leur paraissait juste abusé et elles m’ont conseillé de contacter mon agence pour essayer d’en parler.

Action 4 : pour en avoir le cœur net, j’ai contacté mes proches et cela les a fortement surpris aussi.

Action 5 : j’ai téléphoné à l’agence un jeudi pour essayer de comprendre ces 44 % d’honoraires. Comme à son habitude, l’agent immobilier était exécrable. Elle m’a joué de la flûte pendant 10 minutes pour essayer de m’embrouiller. Elle a même osé me dire « Vous savez en ce moment le marché immobilier n’est pas facile, il faut bien qu’on mange ». Elle a terminé son discours en me disant « Écoutez, ce n’est pas compliqué, si vous ne voulez pas de ce parking, ce n’est pas un problème, je vais trouver un autre acquéreur » et elle m’a raccroché au nez. Haha, rendez-vous compte !

Dites-vous que dans le milieu du business, si quelqu’un qui ne vous connait pas, vous parle mal ou vous parle sur un ton agressif, c’est qu’il a sûrement quelque chose à se reprocher. Comme par hasard, 1h après, l’agence m’a rappelé pour convenir d’un rendez-vous le mardi d’après.

Cliquez-ici, pour savoir comment s’est déroulée la négociation avec l’agent immobilier.

Comment avez-vous vécu vos périodes de négociations ?

honoraires agence, honoraires agence immobilière c'est quoi, honoraires agence vente

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire