Louer sa place de parking à un particulier, une alternative à la hausse des tarifs de stationnement à Paris

Les tarifs de stationnement à Paris flambent

Au 1er janvier 2015, les tarifs des places de parking de la capitale ont connu une hausse spectaculaire : ils ont doublé, voire triplé, dans tous les arrondissements. Cette nouvelle mesure mise en place par le Conseil de Paris, dans le but de compenser le manque à gagner de la fraude (qui concerne 86 % des visiteurs), a généré de nombreux mécontentements du côté des touristes comme des locaux.

Dans certains quartiers, le stationnement à Paris semble être devenu un luxe ! Le tarif résidentiel, affecté à plus de 80 000 places de parking, était autrefois fixé à 65 centimes par jour. Il s’élève désormais à 1,50 € la journée ! Aujourd’hui, cela représente tout de même un investissement de 513 € sur l’année, contre 170 € avant le 1er janvier 2015. Les touristes doivent, quant à eux, débourser 4 € par heure de stationnement dans les onze premiers arrondissements et 2,40 € les 60 minutes pour les 8 derniers. Et ce n’est pas tout : le stationnement entre 19h et 20h, autrefois gratuit, est à présent payant. Du côté des Parisiens et des vacanciers, on vit cela comme un racket. Mais d’autres rétorquent que le stationnement à Paris reste malgré tout moins cher qu’à Londres, où la place de parking coût 6 € de l’heure.

Beaucoup estiment que la ville de Paris a mis en place cette nouvelle mesure pour renflouer ses caisses, sans prendre en compte le pouvoir d’achat des résidents et donc en baissant sciemment leur qualité de vie. Du côté des politiques à l’origine du projet, on tient un tout autre discours et d’autres arguments sont avancés. Ils considèrent au contraire que cette nouvelle augmentation de tarifs a été instiguée dans le but d’améliorer la qualité de vie des Parisiens, de par son caractère dissuasif. En effet, les habitants sont ainsi moins enclins à utiliser leurs voitures, car ils doivent la garer et que cela représente désormais un coût plus élevé. Cette mesure permettrait donc de désengorger l’espace public d’abord, et de réduire le taux pollution ensuite. Le but étant également d’inciter les Parisiens et touristes à prendre les transports en commun, et à réaliser leurs déplacements à pied ou à vélo.

Des particuliers de plus en plus enclins à investir dans une place de parking

Face à cette augmentation indécente des tarifs de places de parkings parisiens, certains automobilistes ont décidé de frauder. Pour protester ou tout simplement parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’acquitter de ce dû au quotidien. Mais il faut l’admettre, cela ne représente pas une solution viable sur le long terme. En effet, les amendes et les possibles mises en fourrière coûtent, en somme, beaucoup plus chères que la place de parking, déjà très onéreuse. D’autant que les contrôles de stationnement sont fréquents à Paris et que le coût de l’amende (qui s’élève tout de même à 17 € à l’heure actuelle) pourrait doubler d’ici à 2017. En effet, une nouvelle loi permettra bientôt aux maires de fixer son montant librement.

Mais alors, quelles solutions pour les Parisiens qui ne souhaitent pas payer leur place de parking au prix fort ou prendre des amendes ? Certains particuliers ont décidé d’investir dans une place de parking pour contrer le système. Si cela représente une somme d’argent conséquente au départ, l’investissement est largement amorti à terme. Les nouveaux propriétaires de places de stationnement s’en servent pour leur confort personnel, mais les proposent également à la location. Quand ils n’occupent pas leur place de parking durant la journée par exemple, parce qu’ils travaillent. D’autres particuliers décident d’investir dans des places de parkings dans le seul but de les louer. Ils proposent des tarifs inférieurs à ceux pratiqués par la mairie et les entreprises privées, et réalisent ainsi une plus-value intéressante. Un système gagnant-gagnant pour les investisseurs comme pour les Parisiens qui ne veulent pas subir la hausse récente des tarifs.

Il est trop tôt pour affirmer aujourd’hui que les particuliers investissent plus massivement dans un parking privé à Paris, en réponse à cette nouvelle mesure. Quatre mois de recul, ce n’est pas encore suffisant pour l’évaluer. Toutefois, ce phénomène pourrait se généraliser dans la capitale, dans les mois, les années à venir, en particulier si une nouvelle hausse des tarifs et des amendes intervient.

investir place de parking, stationnement à Paris

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire