Etes-vous prêt à investir dans les parkings ?

Investir dans les parkings ne se décide pas du jour au lendemain. Si quelqu’un m’avait dit il y a cinq ans que dans quelques années, j’allais investir dans ce type de bien plus particulièrement, je ne l’aurais pas cru ou bien même compris.

Investir dans l’immobilier est avant tout un état d’esprit

On dit qu’en intensité émotionnelle, l’achat d’un logement vient juste derrière des évènements aussi importants qu’un mariage, une naissance, un divorce ou un décès. C’est une décision lourde de conséquences, qui engage pour longtemps ses finances et, bien plus encore, son mode de vie.

En France, l’appétence pour la propriété a toujours été importante et, aujourd’hui, 57 % des ménages peuvent dire « mon logement est à moi ». L’accès au logement est devenu une question quotidienne, traitée par les médias et les politiques. Les ménages qui hésitent à acheter paraissent mieux lotis que les locataires qui n’en ont pas les moyens, mais cette conclusion mérite réflexion.

Quoi qu’il en soit, pour investir, vous devrez faire abstraction des fausses idées reçues, ici et là. Il est parfois conseillé de penser seul plutôt que de penser en fonction de ce que les autres peuvent nous dire. Si vous appartenez à la deuxième catégorie, il est grand temps de changer, car si vous agissez tout le temps ainsi, vous n’arriverez pas à grand chose dans la vie. Ceci est vrai aussi bien pour les investissements que pour tout autre domaine. Combien de personnes n’investissent pas à causes de certaines mauvaises idées reçues ? Des milliers et j’en suis convaincue.

Il est vrai que la propriété souffre toutefois de handicaps : elle coûte cher et freine la mobilité des ménages.

Maintenant, vous allez voir qu’avec les parkings, la question ne se pose même pas et c’est là que cela devient très intéressant et stimulant.

Les 5 pensées  à avoir pour investir dans les parkings

Je ne vous conseille pas de vous lancer dans l’investissement des parkings juste « comme ça », du jour au lendemain. Il faut que cela soit une décision mûrement réfléchie. Par exemple, combien de personnes ont perdu énormément d’argent en bourse, sans rien y connaître ? Tout cela pour imiter ceux ayant déjà réussi dans ce domaine…

Imiter les autres est une très bonne démarche à condition que l’imitation soit faite intelligemment.

Si l’on prend deux situations :

Un investisseur entend un ami lui dire « Tu sais quoi, j’ai investi 10 000 € dans telle action et j’ai gagné 30 000 € en quelques jours » et essaye de faire la même chose le jour même.
Un autre investisseur entend les mêmes paroles, mais va d’abord se cultiver sur le sujet, lire des tonnes de livres, de blogs ou assister à des formations, puis investir.

Autant dire que le deuxième investisseur est beaucoup plus malin et surtout réfléchi. Dans 99,9 % des cas, il gagnera beaucoup plus d’argent que le premier, en tout cas sur le long terme. Il est possible d’avoir de la « chance » parfois, mais il y a des domaines où se cultiver sera plus que nécessaire. Il faut bien avoir cela en tête.

Aussi, encore faut-il savoir quoi mettre derrière le mot « imiter ». A travers ce blog, je vous propose de m’imiter intelligemment. Je vous explique POURQUOI investir dans les parkings et surtout COMMENT le faire. A travers tous ces conseils, vous pourrez limiter vos risques et croyez-moi, ils sont bien moindres que ceux que l’on peut trouver dans le domaine boursier ;-).

Première pensée : vous devez avoir ENVIE d’investir dans la pierre avec un grand E. Bien qu’un parking ne soit pas destiné à un usage d’habitation, il s’agit tant bien que mal d’un bien immobilier en tant que tel. Donc investir dans un parking, revient à investir en immobilier. Pour cela, vous n’aurez pas besoin d’avoir une grande trésorerie. 1000 € peuvent suffire à acheter votre première place de parking, retenez bien cela.

Deuxième pensée : vous avez envie d’en apprendre d’avantage sur l’immobilier. Les parkings sont extraordinaires si vous n’y connaissez rien en immobilier et si vous souhaitez en apprendre un peu plus. En effet, ils vous permettent d’apprendre doucement mais sûrement le langage de l’immobilier et tous ses rouages.

Troisième pensée : vous n’avez pas envie de prendre trop de risques. Si ce sont les risques qui freinent vos envies d’investir, sachez qu’ils seront vraiment limités pour cette niche.

Quatrième pensée : vous avez envie d’obtenir des revenus complémentaires en l’espace de 6 mois. Plus vous aurez de parkings, plus vos revenus augmenteront rapidement, tel un effet boule de neige.

Cinquième pensée : vous êtes courageux ou avez envie de l’être. Il FAUT du courage pour investir. Il ne faut pas avoir peur de se salir les mains. De plus, tout ce qui traite de l’immobilier se fait sur du long terme. La persévérance reste un atout essentiel.

Comme vous pouvez le remarquer, ce sont des pensées plutôt positives. Vous n’allez pas investir beaucoup d’argent, apprendre beaucoup de choses, limiter vos risques, gagner de l’argent et vous salir les mains un peu, beaucoup 🙂 (ceci pourra vous faire sourire avec le recul). Personnellement, j’ai galéré pour mon premier investissement. Désormais,  j’en rigole et je suis fier d’avoir été jusqu’au bout de mon projet.

 Si certaines de ses pensées vous traversent l’esprit, investir dans les parkings est fait pour vous. Partagez vos ressentis et surtout FONCEZ !

envie d'investir dans les parkings, investir dans l'immobilier, obtenir des revenus complémentaires

Une réponse à Etes-vous prêt à investir dans les parkings ?

  1. Raphaël 2 mai 2015 à 01:23 #

    Excellent article et je rejoins tes 5 pensées avec lesquelles je suis d’accord ! D’autant plus avec les deux premières, il faut avoir de la motivation intrinsèque à le faire sinon les résultats risquent de ne pas être à la hauteur de nos espérances ! 🙂

Laisser un commentaire