Combien épargner par mois pour investir dans les parkings ?

Pendant votre voyage dans l’investissement immobilier, vous allez forcément rencontrer différents styles d’obstacles (taux d’endettement, apport…) avec différents interlocuteurs (vendeurs, courtiers, banques…). Ces obstacles peuvent être plus ou moins compliqués à gérer. Dans tous les cas, il va falloir vous y préparer psychologiquement.

Un conseil, n’écoutez pas ceux qui disent que tout va filer droit, car même ceux qui ont beaucoup de moyens et beaucoup d’expérience rencontrent encore des difficultés sur leur route. C’est juste qu’ils ont plus d’expérience, prennent plus de recul ce qui fait qu’ils arrivent à gérer les ralentissements plus facilement.

Épargner : définition

Épargner c’est se constituer une réserve de quelque chose (argent, aliments, objets…) afin de s’en servir pour autre chose. Ce qu’il est important de retenir à travers cette simple définition c’est que derrière l’action d’épargner, se cache un objectif bien précis. Cela paraît simple, mais beaucoup de gens passent à côté de cela et se contentent d’épargner parce qu’il le faut (sans savoir pourquoi) ou bien parce que les autres le disent.

Apprendre à épargner

Au travers des nombreuses lectures que j’ai pu faire jusqu’à présent, j’ai été souvent confronté à la notion d’épargne. J’ai pu comprendre la différence d’état d’esprit entre les riches et les pauvres à ce sujet.

Comment les pauvres épargnent ?

Certains auteurs disent qu’il faut se payer en premier et épargner environ 10% de ses revenus. En fonction de votre situation, le début de cette phrase est complètement erroné et purement marketing.

Vous avez peur de vous endetter, découvrez comment enlever vos freins psychologiques

En effet, si vous n’êtes pas employé de votre propre entreprise, il vous est totalement impossible de vous payer en premier car l’état français se sert avant même que vous ayez reçu votre salaire. C’est du marketing car il y a la notion de contrôle. « Je décide de configurer un virement automatique dès la réception de mon salaire, avant même de payer mes factures ». La réalité est toute autre, il s’agit juste d’une « rustine » pour faire comme si vous aviez le contrôle. Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire, c’est simplement une première étape, mais qui ne suffit pas.

Ensuite, pourquoi 10% ? Je vois ce chiffre régulièrement et ça le don de m’agacer. Ce chiffre ne veut rien dire et peut être complètement différent en fonction de vos projets. Personnellement, si je m’étais basé sur ce chiffre je pense que je n’aurai aucun parking à l’heure où je vous parle. Imaginons  que vous soyez dans cette situation :

  • Vous avez 0 € d’épargne,
  • Vous gagnez 2000 € net par mois,
  • Vous épargnez 10% chaque mois,
  • Vous souhaitez investir dans un parking à 20000 €,
  • La banque vous demande 10% d’apport pour les frais de notaire,
  • Il ne vous reste que 5 mois avant la signature authentique chez le notaire.

Pensez-vous que ces 10% d’épargne vous permettront de réaliser cet investissement ? La réponse est non ! En effet, 10% représenterait 200 € par mois, soit 1000 € au bout de 5 mois. Vous seriez donc à la moitié du chemin et l’investissement vous passerait sous le nez, c’est ballot !

Rentabilité locative

Comment les riches épargnent ?

D’autres auteurs comparent les riches aux pauvres par rapport à l’épargne. Ils disent que les pauvres épargnent pour devenir riche (au bout de plusieurs dizaine d’années et encore) alors que les riches se servent de ces placements pour que ça leur génère des revenus automatiquement chaque mois. A titre personnel, j’ai l’exemple concret de la sœur de mon grand-père qui avait plusieurs campings à Cabourg, qui les a revendus et qui vit aujourd’hui des intérêts de l’argent qui est placé. Bien évidemment, il faut que la somme placée soit supérieure à 1 million d’euros pour pouvoir en vivre confortablement. Vous l’aurez compris ce n’est pas en restant employé que vous allez réussir à mettre minimum 1 million d’euros sur un compte facilement (à part si vous êtes médecin ou avocat et encore).

Savoir donner du sens et des priorités à son épargne

Au-delà de l’épargne en soit, ce qui est essentiel c’est la priorité que vous souhaitez donner à votre épargne. Par exemple, pendant mes deux premières années de travail, j’ai décidé d’épargner entre 20 et 30% de mon salaire chaque mois, pour rembourser mon crédit étudiant qui était un poids considérable. En 2015, je me suis orienté vers plusieurs formations qui ont fortement affecté mon épargne. J’ai dépensé plusieurs milliers d’euros. Du coup, je me retrouve un peu « bloqué » aujourd’hui car j’ai deux projets immobiliers en parallèle et il est presque sûr que la banque va me demander un peu d’épargne (que je n’ai pas forcément) pour financer ces projets.

Vous avez peur de vous endetter, découvrez comment enlever vos freins psychologiques

Pour la majorité des français et en constatant le salaire moyen, il ne faut pas se voiler la face, il sera très difficile de participer à des grosses formations et épargner à côté pour investir. Il faut vous concentrer sur une seule chose à la fois. Pour vous donner un exemple, mes deux prochains objectifs liés à mon épargne sont : mettre de côté pour payer les frais de notaire liés à mes deux investissements en cours et pour fin mars 2016 maximum être dans une situation d’autofinancement au niveau de tous mes investissements. Pour satisfaire ces objectifs, il me faudra épargner environ 40% de mes revenus. Certes ça va me priver de pas mal de choses, mais après cela je serai prêt pour repartir de plus belle. On n’a rien sans rien.

Combien épargner par mois ?

Il n’y a pas de réponse universelle. Alors avant de vous demander combien vous devez épargner, demandez-vous de combien allez-vous avoir besoin par rapport aux projets que vous avez. C’est aussi simple que cela.

Et vous quelle est votre avis sur l’épargne ?

combien épargner par mois, épargner définition

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire