En combien de temps peut-on gagner un smic net par mois en automatique avec les parkings (stratégie 1) ?

Pour commencer, je dirai qu’il y a une infinité de réponses à cette question. Comme je le précise assez souvent, cela dépend de la situation de chacun. Certains vont avoir une capacité à investir plus importante, d’autres auront des stratégies différentes d’investissement…

L’objectif de cet article, est de vous présenter une première stratégie pour arriver à gagner un SMIC net par mois en automatique avec les parkings. C’est loin d’être la solution la plus intéressante et surtout la plus rapide. Je tiens à préciser que ces simulations sont volontairement idéales (pas de vacances locatives, pas de défauts de paiements etc.). Dans un prochain article, je vous exposerai une stratégie beaucoup plus rapide, qui vous permettra de toucher un SMIC par mois en automatique et ce en quelques années seulement.

Bien que le SMIC soit aujourd’hui à 1135.99 €, nous allons prendre une base de 1200 €, pour être sûr que cet article soit toujours d’actualité pour les prochaines années.

Pour développer la première stratégie, je vais partir du principe d’acheter tout le temps le même parking avec le même prix d’achat, les mêmes frais de notaire, le même financement, les mêmes loyers, les mêmes charges. De plus, je vais prendre le même salaire 3000 € net par mois et environ 30 % de capacité d’épargne (soit environ 900 €). Ceci permettra de simplifier les calculs. Le premier investissement a lieu début janvier 2015.

Comme vous avez pu le lire dans l’article précédent, j’ai fait une légère erreur lors du financement de mon premier investissement. Nous allons partir du principe que cette erreur est reproduite pour tous les futurs investissements. Voici donc la situation pour le premier investissement :

  • Prix F.A.I : 9800 €.
  • Frais de notaire : 1580 €.
  • Durée du crédit : 9 ans.
  • Mensualité : 112 € (1344 € / an).
  • Loyer : 102 € (1224 € / an, 257 € d’impôt par an).
  • Charges de copropriété : 120 € / an.
  • Taxe foncière : 50 € / an.

Situation fin décembre 2015 : 900*12 (épargne) + 1224 (loyers) – 427 (impôts, charges de copropriété, impôt foncier) – 1344 (mensualités) – 1580 (frais de notaire) – 8855 (remboursement anticipé de ce qu’il reste en crédit en fin d’année) = -182 €). Autrement dit à la fin de l’année 2015 j’ai 182 € de déficit.

Début 2016, je rachète un parking équivalent. Mon premier parking rapporte sur l’année 2016 : (1224 – 257 – 120 – 50 = 797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon deuxième parking me coûte 2127 € (547 (1224-427-1344) + 1580). Mon épargne disponible à la fin 2016 est de ((900 x 12) + 797 – 2127 – 8855 = 615 €).

Début 2017, je rachète un parking équivalent. Mes 2 parkings rapportent sur l’année : (2*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon troisième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 1594 – 2127 – 8855 = 1412 €).

Début 2018, je rachète un parking équivalent. Mes 3 parkings rapportent sur l’année : (3*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon quatrième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 2391 – 2127 – 8855 = 2209 €).

Début 2019, je rachète un parking équivalent. Mes 4 parkings rapportent sur l’année : (4*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon cinquième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 3188 – 2127 – 8855 = 3006 €).

Début 2020, je rachète un parking équivalent. Mes 5 parkings rapportent sur l’année : (5*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon sixième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 3985 – 2127 – 8855 = 3803 €).

Début 2021, je rachète un parking équivalent. Mes 6 parkings rapportent sur l’année : (6*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon septième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 4782 – 2127 – 8855 = 4600 €).

Début 2022, je rachète un parking équivalent. Mes 7 parkings rapportent sur l’année : (7*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon huitième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 5579 – 2127 – 8855 = 5397 €).

Début 2023, je rachète un parking équivalent. Mes 8 parkings rapportent sur l’année : (8*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon neuvième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 6376 – 10982 = 6194 €).

Début 2024, je rachète un parking équivalent. Mes 9 parkings rapportent sur l’année : (9*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon dixième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 7173 – 10982 = 6991 €).

Début 2025, je rachète un parking équivalent. Mes 10 parkings rapportent sur l’année : (10*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon onzième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 7970 – 10982 = 7788 €).

Début 2026, je rachète un parking équivalent. Mes 11 parkings rapportent sur l’année : (11*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon douzième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 8767 – 10982 = 8585 €).

Début 2027, je rachète un parking équivalent. Mes 12 parkings rapportent sur l’année : (12*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon treizième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 9564 – 10982 = 9382 €).

Début 2028, je rachète un parking équivalent. Mes 13 parkings rapportent sur l’année : (13*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon quatorzième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 10361 – 10982 = 10179 €).

Début 2029, je rachète un parking équivalent. Mes 14 parkings rapportent sur l’année : (14*797 €), car je n’ai plus de crédit à payer. Mon quinzième parking me coûte 2127 €. Mon épargne disponible en fin d’année est de (10800 + 11158 – 10982 = 10976 €).

En répétant ces calculs jusqu’à fin 2032, voici les résultats obtenus: 18 parkings achetés, 14346 € de revenus et 13367 € d’épargne. Cela représente 1195 € de revenus nets par mois, l’équivalent d’un SMIC.

nombre parking

Cependant, ceci est en théorie. Ici les calculs ne sont pas fiables. En effet, au-dessus de 15000 € de revenus fonciers, le régime d’imposition change et l’abattement des 30 % n’est plus appliqué. Les 15 K€ brut de revenus sont atteints entre la 12ème et la 13ème année. De plus, il faudrait avec cette stratégie près de 17 ans pour toucher un SMIC, ce qui est très long.

smic automatique

Dans un prochain article, je vous montrerai comment accélérer nettement cette durée.

Et vous, quelle serait votre stratégie optimale pour arriver à gagner un SMIC net par mois ?

gagner SMIC avec parking, revenus automatiques

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire