Comment j’ai pu gagner 3500 € en 20 minutes, sans me déplacer avec une offre d’achat immobilier

Cela peut paraître un peu abstrait, mais il est souvent possible de gagner de l’argent très rapidement sans vraiment s’en rendre compte ! C’est ce qui m’est arrivé lors de ma première expérience de négociation.

Comme annoncé dans cet article, le prix de mon premier bien immobilier était de 15 000 € F.A.I. Vu que j’avais rien à perdre, j’ai décidé de faire une offre d’achat immobilier à 11 500 €, soit un peu plus de 24 % du prix initial.

Rentabilité locative

Un exemple d’offre d’achat immobilier

Ne sachant pas ce qui se trouvait dans un tel document, je me suis rendu simplement sur Google pour obtenir quelques modèles. Voici un exemple d’offre d’achat immobilier que j’ai rédigé :

Nom et prénom de l’acheteur
Adresse de l’acheteur

Nom de l’agence
Adresse de l’agence

Objet : offre d’achat pour un emplacement de parking.

Madame, Monsieur,

Je soussigné NOM ET PRENOM ACHETEUR, dénommé ici le promettant, m’engage, par la présente, à acquérir l’emplacement de parking numéro XX au ADRESSE DU BIEN, au prix de 11 500 €.

Cette offre est ferme et irrévocable. En cas d’acceptation, la somme sera payée intégralement le jour de la signature de l’acte authentique de vente.

Toutefois, cette offre est faite sous les conditions suspensives suivantes : réception de la part du propriétaire des pièces justifiant le montant des charges de copropriété à l’année, de la taxe foncière sur les deux dernières années ainsi que l’obtention d’un crédit à la consommation de 15 000 €.

Cette offre est faite à l’agence NOM DE L’AGENCE située au ADRESSE DE L’AGENCE, et restera valable jusqu’au 15/09/2014. Passé ce délai, l’offre sera réputée caduque.

Je vous prie d’agréer Madame, Monsieur, mes sincères salutations.

Comme vous pouvez le constater, une offre d’achat immobilier est décomposée en 3 parties :

  1. Qui achète quoi, à quel endroit et pour quel prix ?
  2. Quelles sont les conditions suspensives ?
  3. A qui s’adresse cette offre et jusqu’à quelle date est-elle valable ?

Les éléments les plus importants à mentionner sont : le prix ainsi que les conditions suspensives. Le prix est exprimé frais d’agence inclus. Pour faire simple, les conditions suspensives permettent de vous protéger. En effet, si ces conditions ne se réalisent pas, cela rend le contrat pour lequel elles ont été conclues, caduc. Elles n’ont aucune valeur lors de la rédaction d’une offre. En revanche, elles prendront tout leur sens lors de la signature du compromis de vente chez le notaire.

Pour rédiger proprement une offre, cela vous prendra maximum 15 minutes et ne vous engage en rien. Il faut juste essayer, ce n’est pas très compliqué.

Une offre d’achat immobilier envoyée par mail

Le plus simple est d’envoyer votre offre d’achat immobilier par mail. Je vous conseille de garder tous les e-mails que vous échangerez avec les agences. Comme le dit le vieil adage « Les paroles s’envolent, les écrits restent ». Cela pourra vous servir en cas de soucis.

J’ai donc envoyé cette offre le 13/08/2014 en ne sachant vraiment pas à quoi m’attendre. Le 18/08/2014, la conseillère de l’agence m’a répondu, en me disant que le vendeur était en vacances et qu’il allait réfléchir à ma proposition.

Neuf jours après avoir envoyé l’offre, voici l’e-mail que j’ai reçu :

Bonjour Monsieur,

J’ai le plaisir de vous informer que votre offre est passée !

Merci de me fournir les coordonnées de votre notaire, si vous avez un. Autrement, ce n’est pas un problème, je peux vous envoyer les coordonnées d’un notaire avec qui je travaille depuis 20 ans.

Je vous remercie d’avance.
Cordialement

A ce moment précis, mon cœur c’est emballé car je sentais que je commençais réellement à m’engager plus sérieusement dans le domaine de l’investissement immobilier. Les premières remarques que je me suis faites instinctivement étaient les suivantes :

  • Je ne savais pas que ça allait être aussi simple de faire une offre d’achat immobilier,
  • Je ne m’attendais pas du tout à recevoir un avis positif,
  • J’ai réussi à négocier 3500 € en l’espace de 20 minutes, sans même avoir rencontré la conseillère de l’agence et en étant resté derrière mon ordinateur.

Pour la petite anecdote, à ce moment là j’étais en vacances au bord de la mer avec la femme de ma vie. Je ne pouvais pas rêver mieux pour commencer à investir et je voyais l’avenir s’éclaircir encore plus 🙂 ! Voici le rendement net du parking que je pouvais espérer, suite à cette négociation : (((110 * 12) – (30 * 4) – 50) / (11500 + 2200)) * 100 = (1150 / 13700) * 100 = 8,4 %. Si vous souhaitez savoir comment j’ai pu encore faire augmenter cette rentabilité, cliquez-ICI.

C’est à partir de ce moment précis que j’ai commencé à me poser beaucoup de questions du genre :

  • Est-ce que ce n’est pas une arnaque ?
  • Pourquoi l’agence a-t-elle acceptée de diminuer autant le prix ?
  • Je ne connais pratiquement rien en immobilier, comment je vais faire ?

Sachez que si ce genre de questions vous traverse l’esprit, ceci est tout à fait humain. Chacun d’entre nous est animé par des pensées négatives et plus particulièrement des croyances limitatives.

Savoir que l’on va potentiellement devenir propriétaire peut grandement augmenter le nombre de ces pensées. L’important est d’essayer de s’en débarrasser, de foncer et de ne pas s’arrêter ! Pour ce faire, allez chercher le maximum d’info, lisez, apprenez et essayez de vous entourer de personnes qui sont dans la même dynamique que vous.

Vous souvenez-vous de votre première offre d’achat immobilier, quelles étaient vos pensées négatives et comment les avez-vous contrôlé ?

offre achat immobilier, offre achat immobilier par mail

9 réponses à Comment j’ai pu gagner 3500 € en 20 minutes, sans me déplacer avec une offre d’achat immobilier

  1. Didier-Fabrice 17 mars 2015 à 17:24 #

    Bonjour,

    Il faut se méfier des «gains» tirés du prix de vente affiché. Rien n’est plus facile que de gonfler un chiffre un peu comme pour les manifestations un milliard selon les organisateurs trois individus pour la police 😉
    C’est d’ailleurs une tactique de vente mettre volontairement un départ un prix surévalué pour tâter le marché (et puis si un acheteur a un coup de coeur il risque de ne même pas négocier) quitte à baisser si les touches sont insuffisantes (il est plus facile de baisser son prix que de l’augmenter !)

    Bien sûr je ne dis pas que c’est le cas ici mais si un vendeur accèpte notre proposition c’est qu’il y trouve probablement quand même son compte (un tien vaut mieux que deux tu l’auras, vendeur pressé, même à ce prix il rentre dans ses frais…)

  2. Nicolas 17 mars 2015 à 19:08 #

    Bonjour Didier-Fabrice,

    Tu as tout à fait raison !

    Dans mon cas, le vendeur n’y a pas vraiment trouvé son compte. Lorsque l’agence m’a dit OK pour baisser de 3500 €, en réalité elle a fait diminuer uniquement le prix net vendeur et non ses commissions… Ceci a eu pour effet de faire augmenter drastiquement le pourcentage du forfait, qui était initialement de 10 % T.T.C.

    Je parlerai de ce point dans un prochain article.

  3. Jérôme 18 mars 2015 à 13:21 #

    Bonjour Nicolas,

    Belle négociation pour un premier achat, c’est important pour la suite.
    Moi pour la négo j’essaie de faire baisser le prix d’un/tiers, c’est ma règle et ça fonctionne !
    Quelle est le taux rentabilité brut? l’avez-vous calculé avant l’achat?

    • Nicolas 19 mars 2015 à 21:26 #

      Bonsoir Jérôme,

      Merci pour ton retour.

      La rentabilité brute initiale (sans négociation) étaient de 7,7 %. Je l’ai calculée avant l’achat. Pendant l’achat, les frais de notaires ainsi que les frais d’agence ont été fortement surévalués. Ceci a eu pour conséquence de faire grimper en flèche la rentabilité. C’est ce qui m’a poussé à acheter. Je parlerai de ce point dans un prochain article :).

  4. Alexandre 18 mars 2015 à 20:28 #

    Et bien je dois te remercier pour cet article mais surtout pour cet exemple que tu nous a montré qui me sera bien utile à l’avenir. En général je dis bien en général lorsqu’on passe par une agence il y a je pense une meilleure marge de sécurité pour justement éviter les arnaques.

    Alexandre

    • Nicolas 19 mars 2015 à 21:28 #

      Oui Alexandre, il faut faire très attention à ce qui est affiché en vitrine en terme de pourcentage et ce que l’agence vous demande réellement. J’ai réussi à gagner 50 % de commissions grâce à cela.

  5. Choix assurances 24 mars 2015 à 15:13 #

    merci d’avoir partagé votre expérience, je veux acheter un appartement mais je cherche une bonne occasion. Vous m’avez encouragé à faire le pas.

  6. Raphaël 28 avril 2015 à 18:57 #

    Salut ! Félicitations pour cette offre et cette opération, le plus important est de passer à l’action et je crois que c’est fait ! 😀

    • Nicolas 28 avril 2015 à 19:26 #

      Salut Raphaël,

      Merci, effectivement le plus dur c’est de se lancer. Une fois que c’est fait, on se rend compte que ce n’était pas insurmontable, loin de là. A très bientôt ;-).

Laisser un commentaire